Grünwald
Lobschez
La Caborde
Chapelle-des-Bois
Chézery
Disonche
Thorens
Pont-du-Trient
Sorbo - Livorno
Trajet en vélo
Carte du trajet
Statistiques
Contact

 

La Caborde, près de Goumois (Doubs)

1690-1716

En 1690, Melchior Schmid traverse le Doubs et remonte quelque 3500 mètres en terre comtoise pour fonder une nouvelle verrerie : la Caborde. En mars 1691, Melchior et son fils Joseph, Hans, Hans Jacob et Melchior Raspiller reçoivent l’autorisation du baron de Montjoie pour s’installer sur les terres de La Caborde.

Il faudra attendre le 17 novembre 2003 pour retrouver précisément la halle de chauffe, grâce à la découverte de débris de groisil, creuset et de menus objets façonnés, trouvés par l’auteur du présent article. Melchior, qui est maire de la communauté, décède le 27 juin 1703, son épouse Cunégonde Leyen mourra un an plus tard. Leurs magnifiques pierres tombales, dans la nef de l’église de Fessevillers, témoignent de l’importance des verriers en terre comtoise. Depuis La Caborde, les fils de Melchior essaiment à tous vents : Joseph et Jean- Henri sont cofondateurs de la verrerie de Blancheroche en 1712, Georges fonde celle de Lyoffans en 1706, Michel, marié à Saignelégier le 26.08.1698 avec Elisabeth Delémont, est cofondateur en 1700 de la verrerie de Wildenstein. Guy-Jean MICHEL nous apprend qu’il signe en gothique.

Groisil de la Caborde

 

création www.mon-web.ch