Grünwald
Lobschez
La Caborde
Chapelle-des-Bois
Chézery
Disonche
Thorens
Pont-du-Trient
Sorbo - Livorno
Trajet en vélo
Carte du trajet
Statistiques
Contact

 

Thorens (Haute-Savoie)

1755-1860

Par lettres patentes du 17 janvier 1755, le marquis Paul-François de Sales est autorisé à construire une verrerie sur ses terres de Thorens. Il y engage Pierre Schmid, son fils Jacques et Melchior Meyer, maîtres verriers, qui participent, avec les marchands Pierre-Joseph Dechasal et Joseph Roche, à la fondation de cette verrerie, au bord de la Fillière, près du hameau d’Usillon, à quelque 5 km à vol d’oiseau de Disonche. Alexis et Joseph se font éjecter de celle-ci par Pierre Joseph Dechasal et vont à Pont-du-Trient, sur le territoire de Martigny, en Valais. Jacques , leur frère, les rejoindra en Valais vers 1766, avant de revenir en 1780 à la verrerie. En 1770, Thorens comptait 300 ouvriers, et, en haute saison, jusqu’à 500, dont 150 germanophones. Entre avril 1788 et septembre 1790, c'est-à-dire en 30 mois, on y a fabriqué 2'933’227 verres blancs, 114’077 verres à vitre et 507’873 bouteilles. En 1793, plus de 800 modèles étaient proposés à la clientèle. Pierre Schmid décédera à Disonche en 1763 et sera inhumé dans l’église de Villaz.

Merci à Monsieur Post pour sa visite guidée sur le terrain.

Bâtiment de l'administration

 

création www.mon-web.ch